PIB de la zone euro tombe

Selon Eurostat, l'office statistique européen, le PIB des pays de la zone euro a diminué de 2,5% dans les quatre premiers mois de 2009 comparativement à la même période en 2008. Cette baisse est la plus importante depuis la naissance de la zone euro. Le recul du PIB dans l'Union européenne (UE27) était à la place du 2,4%.
La baisse la plus importante du PIB dans la zone euro est l'Allemagne, -3,8%, suivie par l'Autriche et les Pays-Bas, -2,8%, l'Italie, -2,4%, -1,9% en Espagne, en Belgique, -1,6%, et la France -1,2%. Dans le reste de l'Union européenne baisse la plus importante dans le PIB est celle de la Grande-Bretagne, -1,9%.
Par rapport au premier trimestre de 2008, le PIB corrigé des variations saisonnières a diminué de 4,8% dans la zone euro et de 4,5% dans l'Union, alors qu'il a reculé de -1,7% (de la zone euro) et -1,6% (dans l'ensemble " syndicat) du trimestre précédent. En Italie, la baisse a été de 5,9%.
Le taux au quatrième trimestre de 2008, la croissance a été de -1,8% dans la zone euro et -1,7% dans les pays de l'UE (UE27). Au cours du premier trimestre de 2009, les dépenses de consommation finale des ménages a diminué de 0,5% dans la zone euro et de 1,0% dans l'UE27 (après respectivement -0,4% et -0,6% respectivement au trimestre précédent). Les investissements ont baissé de 4,2% dans la zone euro et de 4,4% dans l'UE27 (après -4,3% et -3,5% au trimestre précédent). Les exportations ont diminué de 8,1% dans la zone euro et de 7,8% dans l'UE27 (après -7,2% et -6,5% au trimestre précédent). Les importations ont baissé de 7,2% dans la zone euro et de 7,8% dans l'UE27 (après -5,1% et -5,4% au trimestre précédent).
Aux États-Unis, le PIB a reculé de 1,5% au premier trimestre de 2009 (il était en baisse de 1,6% au dernier trimestre de 2008), tandis qu'au Japon, le PIB a reculé de 4,0% au premier trimestre de l'année contre une baisse de 3,8% au dernier trimestre de 2008. Pour les Etats-Unis aussi de mauvaises nouvelles sur le front de l'emploi. En mai ont été coupés 532.000 emplois dans le secteur privé, ce est la quatrième baisse consécutive.


Part


Laisser une réponse

:alien::angel::angry::blink::blush::cheerful::cool::cwy::devil::dizzy::ermm::face::getlost::biggrin::happy::heart::kissing::lol::ninja::pinch::pouty::sad::shocked::sick::sideways::silly::sleeping::smile::tongue::unsure::w00t::wassat::whistle::wink::wub: