Choc des satellites en orbite

Le 10 Février, deux satellites, un Américain et un Russe sont entrés en collision en orbite.
Le satellite américain faisait partie du système Iridium (groupe de satellites de télécommunications), alors que le satellite était un satellite militaire russe (Kosmos-2251). Le choc serait à 800 kilomètres de hauteur.
Les débris résultant de la collision entre les deux satellites pourrait aller à frapper d'autres satellites russes qui sont à proximité et serait équipé de réacteurs nucléaires, selon des sources russes noter. Le risque est que d'une éventuelle confrontation entre la présence des débris de l'affrontement et de ces satellites peut conduire à des fuites de matières radioactives en orbite.
Au lieu de cela il devrait y avoir aucun risque pour la Station spatiale internationale (Station spatiale internationale, ISS), qui est en orbite à 430 km d'altitude, les risques seraient beaucoup plus grande pour le télescope spatial Hubble qui est 600 km de hauteur.


Part


Laisser un commentaire

:alien::angel::angry::blink::blush::cheerful::cool::cwy::devil::dizzy::ermm::face::getlost::biggrin::happy::heart::kissing::lol::ninja::pinch::pouty::sad::shocked::sick::sideways::silly::sleeping::smile::tongue::unsure::w00t::wassat::whistle::wink::wub: